Souffle.ca
Couleurs de saison

Vous êtes ici: Accueil > Récits de vie
Retour à la page d'accueil
Retour à la section Récits de vie


Donnez au suivant
Récits de vie
11 novembre 2005

Version imprimable  Version imprimable

par Jean-Claude Poitras

Cette histoire touchante m'a été racontée au moment où je préparais les funérailles de Michel. Une histoire où quelques précieux instants de bonheur et d'amitié n'ont pas de prix, ni pour celui qui donne, ni pour celui qui reçoit.

Dans les derniers jours de sa maladie, alors qu’il était hospitalisé, Michel a reçu la visite de son patron. Au fil de la conversation, son patron lui demande : « Qu’est-ce que je pourrais faire pour toi? » Michel lui exprime son désir de revoir ses collègues de travail. En le quittant, son patron lui dit : « Je vais voir ce que je peux faire pour toi ».

Quelques jours plus tard, alors que Michel revenait en ambulance d’un autre hôpital où il était allé passer un examen, les ambulanciers font un détour et l’amènent à son usine. Quelle n’est pas sa surprise de voir les quelque deux cents employés de l’usine qui l’attendent avec joie pour le saluer et fraterniser avec lui!

Au moment du départ, le patron dit aux ambulanciers : « Pour le détour, vous m’enverrez la facture ». Les ambulanciers lui répondent : « Après ce que nous venons de voir, il n’y aura pas de facture ».

Les employés de Girardin

Réflexion
par Marthe Lamothe

« Pour moi, la prière c'est un élan du coeur, c'est un simple regard jeté vers le ciel, c'est un cri de reconnaissance et d'amour au sein de l'épreuve comme au sein de la joie. » Sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus

« Qu’est-ce que je pourrais faire pour toi? » Cet élan qui a monté du cœur du patron de Michel fait écho à la question que Jésus a posée à tant de gens sur sa route : « Que veux-tu que je fasse pour toi? ». Chaque fois a jailli, comme du cœur de Michel, un cri de vie.

Son désir pouvait paraître impossible. Le patron aurait pu l’oublier rapidement. Mais il a été inventif, ingénieux. À la suite de Jésus, il a fait jaillir la vie, il a humanisé notre monde en donnant du bonheur. Et à sa grande surprise, les ambulanciers en ont fait autant.

Ce sont souvent de tout petits gestes qui révèlent la grandeur de l’être humain et donnent à notre monde une saveur d’évangile.

Pour aller plus loin…

Ça ressemble à une prière...
« Que veux-tu que je fasse pour toi? » me dit Jésus, aujourd'hui. Il m'invite ainsi à lui parler du fond du cœur, à lui dire mon cri, mon appel au bonheur, à l'amitié, à la vie.


Services diocésains de Nicolet, 49, rue Mgr-Brunault, porte A, Nicolet, Qc, J3T 1X7  Tél. : (819) 293-6871   Téléc. : (819) 293-8376
© 2003-2013 CECR Nicolet. Tous droits réservés.