Souffle.ca
Couleurs de saison

Vous êtes ici: Accueil > Grandes questions
Retour à la page d'accueil
Retour à la section Grandes questions


La Passion du Christ en question
Grandes questions
15 mars 2004

Version imprimable  Version imprimable

La Passion du Christ de Mel Gibson
par Julie Lamothe

Seule une personne en retraite fermée n’a pas entendu un commentaire ou une critique sur le dernier film de Mel Gibson, La Passion du Christ. Peut-on qualifier ce film de bon ou mauvais? Je ne crois pas. Ce qu’on peut se demander, par contre, c’est : est-ce qu’il m’a dérangé, est-ce qu’il m’a ému? Pourquoi ne pas laisser mon cœur guider mon émotion, tenter de trouver le message véhiculé pour moi, et surtout ne pas hésiter à me poser des questions après ce film? On peut même aller jusqu’à chercher en quoi il peut m’aider à trouver mon chemin, ce que je suis venue faire dans ce monde…



Des questions soulevées devant La passion du Christ

  1. Pourquoi tant de souffrances?
  2. Et les Juifs là-dedans?
  3. Et les autres personnages?
  4. Ce film s’adresse-t-il seulement aux croyants, aux pratiquants?

Pourquoi tant de souffrances?

Jésus et une femmeMel Gibson a fait le choix de présenter exclusivement la passion du Christ et non le récit de sa vie. Une passion c’est intense. Mais si on réfléchit bien, dans notre monde contemporain des gens souffrent autant que le Christ souffre dans ce film sauf qu’ils n’en portent pas les marques de sang. La souffrance d’un père qui perd sa famille décimée dans un accident de voiture, une mère qui doit enterrer son enfant,… Nous aimerions croire que la souffrance ne fait pas trop mal. Plusieurs diront qu’ils n’ont pas peur de mourir mais combien diront qu’ils n’ont pas peur de souffrir? Heureusement les scènes de souffrances dans ce film sont entrecoupées de retour en arrière qui nous font réfléchir sur les paroles les plus apaisantes de l’évangile.


Pour faire un pas de plus dans la réflexion...

Si Dieu est bon, pourquoi la souffrance? Une réflexion.

Un texte sur l'histoire de Job...

Job et le mystère du mal

Retour au haut de la page

Jésus en croixEt les Juifs là-dedans?


Le film La Passion du Christ est-il pour ou contre les Juifs? Je ne saurais vous dire. Il faut se reporter à cette époque. Si aujourd’hui quelqu’un se disait Fils de Dieu, ne serions-nous pas les premiers à l’enfermer dans un établissement psychiatrique? Il faut s’attarder au pardon suggéré dans le regard de Jésus. Si certains chrétiens pensent vraiment que les Juifs sont coupables de la mort de Jésus, pourquoi ne pardonnent-ils pas alors que le Christ l’a fait?


Retour au haut de la page

JésusEt les autres personnages?

Tout au long du film de Mel Gibson, il est beau de voir le cheminement et le pardon pour chacun des personnages qui entoure Jésus : Judas, Pierre, Marie… Dans notre quotidien, nous pouvons prendre le visage de chacun de ces personnages : vendre la souffrance, la renier ou l’accepter avec la confiance que nous ne sommes pas seul.


Retour au haut de la page

Ce film s’adresse-t-il seulement aux croyants, aux pratiquants?

Tombeau videJe pense que l’histoire du Christ est assez connue de tous pour que chacun se retrouve dans le film La Passion du Christ, qu’il soit croyant ou non. Il faut voir ce film comme un témoignage. Un jour de souffrance, Mel Gibson s’est accroché à cette partie de la Bible pour se relever et il veut nous le partager. Est-ce que c’est conforme aux Écritures? Il ne faut pas oublier que l’Évangile a été écrit il y a plusieurs années, avec la vision différente de quatre évangélistes. De plus, chaque film comporte une partie de fiction. C’est notre propre niveau de croyance, de foi qui nous permet d’interpréter ce film de façon très personnelle. En ce qui me concerne, la résurrection m’a un peu déçue. C'est un mystère tellement complexe qui selon moi ne peut se traduire en image. J'aurais préféré le tombeau qui s'ouvre, un regard sur le linceul...

Retour au haut de la page


Services diocésains de Nicolet, 49, rue Mgr-Brunault, porte A, Nicolet, Qc, J3T 1X7  Tél. : (819) 293-6871   Téléc. : (819) 293-8376
© 2003-2013 CECR Nicolet. Tous droits réservés.