Souffle.ca
Couleurs de saison

Vous êtes ici: Accueil > Flash sur Dieu
Retour à la page d'accueil
Retour à la section Flash sur Dieu


Et si le Dieu de Jésus Christ
me demandait de ne rien faire!
Flash sur Dieu
4 avril 2008

Version imprimable  Version imprimable

par Jacqueline Lemire

En parcourant la revue des pères des Missions Étrangères du mois de décembre 2007, un article a particulièrement attiré mon attention. J’ai voulu le partager avec vous en y ajoutant ma propre réflexion. J’espère que ce texte sera pour vous aussi, une source d’approfondissement.

Fleurs de printempsPeut-être avez-vous, comme moi, le souci d’accomplir votre travail ou votre engagement sous l’influence de l’Esprit et pour la gloire de Dieu. Pour atteindre ce but, je m’active à réaliser toutes sortes de choses. Je cherche à aider mon prochain, à puiser dans mes compétences et dans mon savoir pour monter des projets. Mais, est-ce cela que Jésus me demande? Est-ce évangélique? En emplissant mon cœur de désirs, de projets et d’ambitions qui m’appartiennent, quelle place laisserais-je au Dieu Amour par qui tout bien véritable est accompli?

Bien sûr, il n’est pas question de rester là, sans bouger, les bras croisés! Au contraire, chaque moment est un espace qui permet de se faire Bonne Nouvelle, de laisser émerger l’Amour. Toute une mission! Or, il faut bien se rappeler que cette mission n’est pas la nôtre, mais celle de Dieu : moi, je ne suis que Son témoin.

Choisir de faire le bien en puisant dans mes propres forces, est-ce faire la volonté de Dieu ou la mienne? Suis-je centrée sur le Dieu de Jésus-Christ ou sur moi? Suis-je installée dans la tranquillité de ma bonne conscience? Le témoignage de la Bonne Nouvelle n’exige-t-il pas un renoncement à mes propres biens matériels, intellectuels ou spirituels; un renoncement à moi-même?

Et, si Dieu me demandait de ne rien faire d’autre que de m’abandonner à Lui, de m’effacer, de Lui laisser toute la place afin de devenir un modeste instrument de Son action?1 N’est-il pas écrit : « … lorsque vous aurez fait tout ce qui vous a été prescrit, dites : “Nous sommes de simples serviteurs; nous avons fait ce que nous devions faire” ». (Luc 17, 10) C’est ce que la petite Thérèse de l'Enfant-Jésus nous apprend : remettre entre les mains de Dieu et de Marie notre travail et nos désirs pour devenir de simples serviteurs, des missionnaires de Dieu. Oui, mais une mission pas si simple à réaliser…

[1] Le texte bleu italique est un extrait de l’article de Lucie Auclair, missionnaire laïque en Chine, associée à la Société des Missions-Étrangères.


Services diocésains de Nicolet, 49, rue Mgr-Brunault, porte A, Nicolet, Qc, J3T 1X7  Tél. : (819) 293-6871   Téléc. : (819) 293-8376
© 2003-2013 CECR Nicolet. Tous droits réservés.