Souffle.ca
Couleurs de saison

Vous êtes ici: Accueil > Récits de vie
Retour à la page d'accueil
Retour à la section Récits de vie


Il gardait tout cela dans son cœur
Récits de vie
13 janvier 2012

Version imprimable  Version imprimable

par Carmen B. Lebel

Gilles est venu au monde en 1965. Il fut adopté 9 mois plus tard. Un beau petit blond aux yeux couleur de ciel, plein de vie! Il a été choisi, car l'amour était déjà au rendez-vous, dès son premier sourire. Marielle et Armand sont tombés sous son charme. Il a grandi dans cet amour avec sa petite sœur Maryse qu'il a accueilli les bras tout grands ouverts.

Gilles se savait aimé, mais la blessure d’abandon avait créé en lui un grand vide. Adolescent, sa vie ne fut pas des plus faciles. Il marchait, à la recherche de réponses aux nombreuses questions qu’il portait… Qui était-il? D’où venait-il? Pourquoi…? Comment ne plus ressentir cette souffrance intérieure? La peur du rejet lui causait bien des soucis et Gilles faisait beaucoup de choses pour l’oublier. Mais, elle demeurait là, bien ancrée dans sa chair et dans son histoire. Un jour, sa recherche porta fruit et une première rencontre avec sa famille biologique lui apporta de nouveaux éclairages. Une certaine paix s’installa doucement dans sa vie. Il avait 37 ans.

Gilles était un homme entier, un homme de cœur; il aimait profondément son monde. Ses longues marches dans la nature furent une grande source d’inspiration pour lui. Un jour, il croisa l’amour de sa vie, une femme avec qui il a beaucoup partagé. Ce fut comme une renaissance pour lui. Leur bonheur a duré trois ans… Puis, la maladie est apparue, sournoise et foudroyante. Gilles est décédé le 23 avril 2011 à l’âge de 46 ans. Ses parents l’ont soutenu et aimé jusqu’au bout. Dans son appartement, ils ont découvert de courtes lettres écrites de sa main. En quelques lignes, la profondeur et la grande foi de cet être d’une Marche en forêt« apparente » fragilité se révélaient; elles étaient demeurées invisibles aux yeux de plusieurs personnes. Gilles gardait un trésor dans son cœur et ce dernier a été partagé lors de ses funérailles avec tous ceux et celles qui lui ont rendu hommage. Voici une partie de son héritage spirituel qu’il nous laisse, ses pensées sur la vie d’ici et de l’au-delà…

  • 12 octobre 2010 : « Lorsque l’impossible apparaît aux yeux humains, alors il faut se tourner vers la Vierge Marie et notre Seigneur, car pour eux, l’impossible n’est pas possible. »
  • 17 janvier 2011 : « Je ne sais pas où je vais, mais je suis en chemin. »
  • 20 janvier 2011 : « Les personnes qui ont perdu la foi sont comme des contenants vides et lorsque cela arrive, ils sont soumis à des forces beaucoup plus grandes qu’elles ne paraissent l’imaginer. Alors il n’y a que l’espoir et l’amour qui peuvent nous sauver, chaque jour de notre vie. C’est peut-être un miracle, il suffit d’y croire contre vents et marées. Alors ce jour glorieux vient au monde. »
  • 3 février 2011 : « Le plus grand secret pour survivre est de ne jamais faire la guerre, spécialement contre soi-même. »

Merci Gilles et sois heureux!


Services diocésains de Nicolet, 49, rue Mgr-Brunault, porte A, Nicolet, Qc, J3T 1X7  Tél. : (819) 293-6871   Téléc. : (819) 293-8376
© 2003-2013 CECR Nicolet. Tous droits réservés.