Souffle.ca
Couleurs de saison

Vous êtes ici: Accueil > Flash sur Dieu
Retour à la page d'accueil
Retour à la section Flash sur Dieu


« Je vous donnerai un coeur nouveau » (Ez 36, 26)
Flash sur Dieu
31 mars 2005

Version imprimable  Version imprimable

par Yves Granger

Fleurs de printemps« Jésus vint, et il était là au milieu d’eux. Il leur dit : “La paix soit avec vous!” Après cette parole, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur. » (cf. Jean 20, 19-31)

Dans un contexte d’incertitude, de découragement et de peur, Jésus vient au cœur de leur épreuve et remet les disciples dans la paix intérieure. Voilà un des effets de la résurrection de Jésus : retrouver dans son cœur profond cette paix capable de tenir ensemble souffrance et joie, mort et vie.

… Quelqu’un de ma famille est atteint de la maladie d’Alzheimer
Un couple ami vient de perdre leur enfant à deux semaines de l’accouchement
Un oncle qui m’est cher est gravement malade
Des collègues de travail sont éprouvés dans leur santé
Des jeunes du mouvement l’Étincelle partagent leur peu de goût pour la vie
De jeunes adultes se doivent de mettre toute leur énergie uniquement dans le travail
Des gens de mon entourage cherchent désespérément du travail...

« La paix soit avec vous », leur dit Jésus.

Jésus ressuscite, mais avec ses plaies. Même la résurrection n’enlève pas les traces de la souffrance et de la mort. Les cicatrices sont là. Je traîne avec moi mes échecs, mes ruptures, mes maladies, mais la vie du Seigneur les habite. Il y a Quelqu’un au cœur de mes déserts intérieurs, de mes blessures. Des points de mon être demeurent plus sensibles que d’autres, mais mes terres intérieures sont visitées par l’Esprit. Alors, Il souffle sur mes « bobos » comme une maman souffle sur les brûlures de son enfant.

Voir le Seigneur, quelle espérance! Un regard qui dépasse les sens. Comme Marie Madeleine, comme les apôtres, comme les disciples d’Emmaüs, il nous est donné de le reconnaître. Alors que je crois tout perdu, quelqu’un vient me relever. Alors que la tristesse veut s’installer, la paix l’emporte. Il y a des jours ou l’Alleluia de Haëndel c’est trop extérieur, trop joyeux, alors je préfère l’Alleluia pascal grégorien avec tout ce qu’il dégage d’intériorité, de paix et d’humanité.

Si Jésus est vivant, c’est qu’il est actif. Mais que fait-il? Que nous veut-il? Que transforme-t-il? J’aime relire ce verset d’Ézéchiel que nous proclamons lors de la Vigile Pascale : « Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’enlèverai votre cœur de pierre, et je vous donnerai un cœur de chair. » (Ez 36, 26) C’est un Dieu que j’aime qui vient me renouveler, me donner un esprit nouveau, humaniser toutes les fibres de mon être. Déjà je ressuscite à chaque jour. Quelle joie! Quelle espérance d’un appel à la Vie qui transcende toutes les formes de mort! Et si Dieu ne faisait que diviniser ce que nous humanisons…


Services diocésains de Nicolet, 49, rue Mgr-Brunault, porte A, Nicolet, Qc, J3T 1X7  Tél. : (819) 293-6871   Téléc. : (819) 293-8376
© 2003-2013 CECR Nicolet. Tous droits réservés.