Souffle.ca
Couleurs de saison

Vous êtes ici: Accueil > Entretien avec...
Retour à la page d'accueil
Retour à la section Entretien avec...


Entretien avec... Éric Stapels
Entretien avec...
21 août 2006

par Robert Richard


Éric Stapels est âgé de 40 ans et vit dans la Région du Centre du Québec. Il est papa de trois enfants en garde partagée. C’est une réalité nouvelle pour lui, douloureuse aussi, qu’il n’avait pas vu venir. Mais Éric a repris confiance en la vie. Ses implications? Comme il le dit lui-même : « Aimer mes enfants et faire du bénévolat pour différentes causes ». Éric anime même des ateliers d’éveil à la foi dans son milieu. Ça aussi, c’est du neuf pour lui.

Éric, parlez-nous d'une personne qui a eu sur vous une influence majeure?

Homme devant la montagneMa famille, mes enfants, mes vrai-e-s ami-e-s. Mais l’être qui m’a le plus influencé dans ma nouvelle vie, je veux dire suite à ma séparation, c’est sans contredit Jésus. Par sa façon de vivre, par sa Parole et surtout par son amour inconditionnel. C’est en allant dans une église, alors que j’étais très découragé, que j’ai été touché par la parabole des vignerons qui s’en étaient pris au fils de leur patron afin de s’approprier la vigne. Et Jésus de conclure : « la pierre rejetée est devenue la pierre d’angle ». J’ai alors compris que je devais être cette pierre de soutènement, ce roc, pour mes trois filles dans ce que les événements nous obligeaient à vivre. Ça m’a donné le courage qu’il fallait pour me relever.

Une réalisation dont vous êtes très fier?

Je répondrai plutôt à « de qui je suis très fier » : mes trois filles, mes parents et mes amis. Pour le reste, je suis en devenir car je me sens comme un pèlerin. Je chemine. Dans quelques années, je serai plus en mesure de répondre à cette question.

Une parole, une pensée, un proverbe qui vous guide dans votre vie?

« Dieu est un Père au coeur de Mère. » Cette phrase entendue récemment répond tout à fait à ce que je vis présentement dans mon nouveau rapport à mes enfants pour qui je dois souvent être aussi une maman. Ça m’aide dans l’acceptation de ma blessure.

Trois souhaits que vous aimeriez réaliser?

Champ de grainsHonnêtement je n’ai qu’un seul vœu et comme j’aimerais le voir se réaliser!… Il s’agit de voir les personnes accepter leur humanité. Je ne parle pas de nombrilisme ici mais plutôt de ce fléau qu’est le manque d’amour envers soi-même.

À quoi vous accrochez-vous devant un coup dur?

Lorsque tout va mal je m’accroche à ces mots : « ABBA », PÈRE, notre père à tous. Et vous connaissez le proverbe? « Aide-toi et le ciel t’aidera! »

Trois qualités pour décrire Dieu?

Paix, amour, harmonie.

Imaginez le jour de vos funérailles. Qu'aimeriez-vous que l'on dise de vous?

J’aimerais entendre dire de moi que j’étais un homme de cœur et de parole.


Services diocésains de Nicolet, 49, rue Mgr-Brunault, porte A, Nicolet, Qc, J3T 1X7  Tél. : (819) 293-6871   Téléc. : (819) 293-8376
© 2003-2013 CECR Nicolet. Tous droits réservés.