Souffle.ca
Couleurs de saison

Vous êtes ici: Accueil > Carême et Pâques >
Carême et Pâques 2008
Retour à la page d'accueil
Retour à la section Carême et Pâques 2008


La transfiguration
(Matthieu 17, 1-10)
Carême 2008
17 février 2008

Version imprimable  Version imprimable

par Jacqueline Lemire

Six jours après, Jésus prend avec lui Pierre, Jacques et Jean son frère, et les emmène à l’écart sur une haute montagne. Il fut transfiguré devant eux : son visage resplendit comme le soleil, ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voici que leur apparurent Moïse et Élie qui s’entretenaient avec lui. Intervenant, Pierre dit à Jésus : « Seigneur il est bon que nous soyons ici; si tu le veux, je vais dresser ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, une pour Élie. » Comme il parlait encore, voici qu’une nuée lumineuse les recouvrit. Et voici que, de la nuée, une voix disait : « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu’il m’a plu de choisir. Écoutez-le! » En entendant cela, les disciples tombèrent la face contre terre, saisis d’une grande crainte. Jésus s’approcha, il les toucha et dit : « Relevez-vous, soyez sans crainte! » Levant les yeux, ils ne virent plus que Jésus, lui seul. Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : « Ne dites mot à personne de ce qui s’est fait voir de vous, jusqu’à ce que le Fils de l’homme soit ressuscité des morts. » (Matthieu 17, 1-10)

La transfiguration« Il est bon que nous soyons ici. » Oui Seigneur, nous savons comme il est bon de se trouver en ta présence. Pourtant, nous délaissons ta Parole, cette Parole d’amour, et nous négligeons de nous nourrir à ton Eucharistie, ce pain qui donne vie.

Oui Seigneur, nous savons comme il est bon de se trouver en ta présence et cependant nous arrivons à oublier la beauté de ton Église et les merveilles d’amour et de miséricorde que tu y accomplis.

Et pourtant, Seigneur, tu es toujours là pour nous rassurer, « Relevez-vous, soyez sans crainte », tu es là pour nous redonner courage et nous aider à recommencer. Tu es là malgré nos égarements. Peu importe si nous t’oublions; il n’y a qu’une chose qui compte et qui ne changera jamais : Tu nous aimes et tu as besoin de nous, tels que nous sommes. Tu ne nous demandes pas de changer pour croire en l’amour, car c’est de croire en ton amour qui nous changera1.

Alors, regardons vers la Croix, retournons à la Parole et allons nous nourrir à son Pain de vie. Dans le silence de notre cœur, laissons le souffle de l’Esprit murmurer : « J’ai besoin de toi, j’ai besoin de ton amour. »

Prière

Seigneur, nous voulons répondre à ton appel et témoigner de ton amour pour le monde. Que les guerres et les querelles se transforment en mission de paix. Que justice soit faite pour les opprimés et que ton règne s’étende sur la terre des humains. Amen!

[1] Tiré d’un texte de Mère Teresa : Testament spirituel


Services diocésains de Nicolet, 49, rue Mgr-Brunault, porte A, Nicolet, Qc, J3T 1X7  Tél. : (819) 293-6871   Téléc. : (819) 293-8376
© 2003-2013 CECR Nicolet. Tous droits réservés.