Souffle.ca
Couleurs de saison

Vous êtes ici: Accueil > Carême et Pâques >
Un temps privilégié...
Retour à la page d'accueil
Retour à la section Carême et Pâques 2004


Lundi saint
Semaine Sainte
5 avril 2004

Version imprimable  Version imprimable

par Annie Beauchemin

Moi, le Seigneur, je t'ai appelé selon la justice, je t'ai pris par la main, je t'ai mis à part, j'ai fait de toi mon Alliance avec le peuple et la lumière des nations; tu ouvriras les yeux des aveugles, tu feras sortir les captifs de leur prison, et de leur cachot ceux qui habitent les ténèbres. (Isaïe 42, 6-7)

Or, Marie avait pris une livre d'un parfum très pur et de très grande valeur; elle versa le parfum sur les pieds de Jésus, qu'elle essuya avec ses cheveux; la maison fut remplie par l'odeur du parfum. (Jean 12, 3)

Un accueil qui surprend, un peu comme dans la chanson de Sylvain Cossette :

Pas besoin de frapper pour entrer chez moi
Qui que tu sois pousse la porte
Quand tu voudras, il y aura une place pour toi

Pas besoin de jouer quand tu viens chez moi
Laisse ton masque derrière toi
Qui que tu sois ici chacun de nous est roi

Paroles et musique : Jacques Michel

Parfum de rosesEn ce lundi, on se remémore une visite que Jésus fait à ses amis Marthe, Marie et Lazare, celui que Jésus avait ramené à la vie. Pendant le repas donné en l’honneur de Jésus, Marie oint les pieds de Jésus de parfum et les essuie avec ses cheveux.

Telle l'odeur du parfum répandue dans toute la maison, l'accueil que l'on fait parfume nos relations.

Quel extraordinaire geste d’amour envers Jésus! Quel accueil surprenant! Et Jésus se laisse aimer de son amie Marie. Un geste tout aussi étonnant si on y songe quelques instants. Qui d’entre nous se laisse aimer à ce point par ses amis? Au lieu d’y voir une amitié sincère et un accueil chaleureux, peut-être douterions-nous des intentions de notre ami…

Jésus a donné sa vie par amour pour nous, gratuitement, de manière inconditionnelle. Mais, ce petit texte où l’on voit Marie verser du parfum sur les pieds de Jésus me rappelle que Jésus s’est également laissé aimer. Accueillir les autres, j’en suis capable. Les accueillir sans condition tels qu’ils sont, c’est déjà plus difficile et dérangeant. Mais, me laisser accueillir et aimer inconditionnellement par les autres, tel que je suis, ça dépasse souvent mes forces.

Pour faire un pas de plus…

Prends quelques secondes de ta journée pour te questionner… Te laisses-tu aimer tel que tu es par celles et ceux qui t’entourent? Tu es aimé pour ce que tu es par au moins une personne... Dieu!


Services diocésains de Nicolet, 49, rue Mgr-Brunault, porte A, Nicolet, Qc, J3T 1X7  Tél. : (819) 293-6871   Téléc. : (819) 293-8376
© 2003-2013 CECR Nicolet. Tous droits réservés.